Les bienfaits nutritifs
de la pêche

La pêche, un fruit estival apprécié

Origine de la pêche

La pêche est l’un des fruits les plus populaires en Europe notamment sur le pourtour du bassin méditerranéen. Ce fruit pousse sur des arbres de 2 à 5 mètres de haut, appelés pêchers, présents dans des régions chaudes et ensoleillées. Originaire de Chine, cet arbre se retrouve également en Italie, en Grèce ou encore en Espagne. La croissance des pêches dépend de la quantité d’eau lors de la maturation des fruits. Ces derniers se dégustent dès le printemps, et ce, jusqu’à la fin de l’été.

Caractéristiques organoleptiques

Au niveau organoleptique, la pêche possède une chair juteuse, douce et pleine de saveurs. Il existe différentes variétés de pêche, certaines ayant une chair jaune et d’autres, une chair blanche. La couleur de la peau oscille entre des teintes jaunes – orangées ou encore dans des tons rouges plus marqués. La pêche se consomme principalement fraîche, mais se cuisine également en tarte ou encore en conserve.

La pêche, un fruit aux multiples bienfaits

Valeurs nutritionnelles de la pulpe et de la peau de la pêche

La pêche apporte une grande quantité d’eau. En effet, ce fruit ne contient pas moins de 87,8 grammes par 100 grammes d’eau ce qui représente 88,6 % du fruit. La pêche apparaît donc comme un incontournable lors des étés chauds et permet de se désaltérer tout en apportant une touche fruitée et savoureuse. Au niveau macro-nutritionnel, les profils des pêches blanches et jaunes se ressemblent.
  Pêche blanche Pêche jaune
Énergie (kcal/100 g) 47,20 46,30
Protéines (g/100 g) 0,69 0,69
Glucides (g/100 g) 9,48 9,80
Lipides (g/100 g) 0,50 0,50
Sucre (g/100 g) 8,70 7,60
Fibres alimentaires (g/100 g) 2,10 1

La pêche d’un point de vue minéral et vitaminique

En terme de vitamines et de minéraux, il existe quelques différences entre les pêches blanches et jaunes. La pêche jaune apporte davantage de vitamine E et B9 tout en étant moins sucrée. Les pêches fournissent aussi des quantités significatives de potassium.
Composition de la pêche blanche (portion de 100 g) Contribution journalière de la pêche blanche aux apports recommandés Composition de la  pêche jaune (portion de 100 g) Contribution journalière de la pêche jaune aux apports recommandés
Cuivre 0,06 mg 6 % 0,06 mg 6 %
Potassium 180 mg 9 % 190 mg 9,5 %
Vitamine B9 12 µg 6 %
Vitamine C 3,85 mg 4,8 % 3,43 mg 4,29 %
Vitamine E 0,5à mg 4,17 %

Une richesse en caroténoïdes

Les caroténoïdes correspondent aux pigments responsables des couleurs jaunes-orangées des fruits et légumes. La provitamine A appartient à cette famille de pigments. Elle joue un rôle antioxydant en protégeant les cellules du corps contre le stress oxydatif responsable, entre autres, du vieillissement cellulaire. Les pêches, et tout particulièrement les pêches à chair jaune, contiennent des quantités intéressantes de provitamine A.

Une richesse en polyphénols

Les polyphénols correspondent à des molécules présentes au niveau notamment des végétaux. Ils contribuent aux arômes, mais aussi aux couleurs des différents ingrédients. Du point de vue de la santé, leurs propriétés antioxydantes permettent de protéger les cellules. La pêche jaune, et notamment sa peau, contient de nombreux polyphénols. Les études montrent une concentration de 276 mg/kg pour la pêche jaune de variété Riesi de Silice. Pour la chaire, les valeurs tournent entre 10,5 et 45,1 mg/100g.

Résumé

Dans les régions ensoleillées du bassin méditerranéen, la pêche bénéficie d’une popularité reconnue. Sa chair tendre et savoureuse permet de s’hydrater lors des chaudes journées estivales. La chair, de couleur jaune ou blanche, apporte une quantité intéressante de potassium, mais aussi de certaines vitamines comme les vitamines B9, C ou E. La richesse des pêches en caroténoïdes et en polyphénols apportent une protection des cellules contre le principe de stress oxydatif en jouant un effet antioxydant.

Messages clef à retenir

  • En Europe, les pêchers poussent sur le pourtour du bassin méditerranéen
  • Les pêches se dégustent du printemps à la fin de l’été
  • L’eau représente 88,6 % de fruit
  • Les pêches blanches apportent du cuivre, du potassium et de la vitamine C
  • Les pêches jaunes fournissent en plus des vitamines B9 et E
  • La peau des pêches contient de nombreux antioxydants qui protègent les cellules du corps humain

Références

  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual, 2020
  • Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes, pêche blanche, 2022
  • Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes, pêche jaune, 2022
  • Aubert et al., Physicochemical characteristics, vitamin C, and polyphenolic composition of four European commercial blood-flesh peach cultivars (Prunus persica L. Batsch), 2020
  • Saidani et al., Phenolic, sugar and acid profiles and the antioxidant composition in the peel and pulp of peach fruits, 2017
  • Scordino et al., Phenolic characterization of silician yellow flesh peach (Prunus Persica L.) cultivars at different ripening stages, 2012
  • https://www.flickr.com/photos/donnieray/19114377263/
  • https://www.flickr.com/photos/savannahgrandfather/312427606/
  • <a href=’https://www.freepik.com/photos/kids-travel’>Kids travel photo created by freepik – www.freepik.com</a>
  • <a href= »https://www.freepik.com/photos/food-wood »>Food wood photo created by stockking – www.freepik.com</a>
Panier
Retour haut de page