Le sommeil, la clé du succès pour assurer la journée

Plongée dans les bras de Morphée chaque nuit permet de récupérer de sa journée. Mais saviez-vous que nous passons 1/3 de notre vie à dormir ? Découvrez tous les bienfaits du sommeil…

Le sommeil, une succession de cycles

Le sommeil se définit comme une baisse de l’état de conscience. Ainsi, une perte de vigilance ou encore une diminution du tonus musculaire constituent ses principales caractéristiques. Essentiel pour la récupération nerveuse et physique, le sommeil doit être aussi bien qualitatif que quantitatif. Le sommeil fonctionne comme un enchaînement de cycles plus ou moins long en fonction de l’âge de la personne. Ainsi, chez l’adulte, un cycle de sommeil se définit par deux phases de sommeil : un sommeil lent et un sommeil paradoxal. Le sommeil lent correspond au moment où l’activité cérébrale diminue fortement. La fatigue physique se récupère pendant cette période. Le sommeil paradoxal quant à lui coïncide à des périodes où le cerveau fonctionne avec la même intensité que lors des journées. Les rêves prennent vie lors de cette phase de sommeil.

Le sommeil chez les enfants

Combien d’heures de sommeil par nuit pour les enfants ?

Dès la naissance d’un enfant, le sommeil évolue pour adopter une forme définitive autour des 24 mois de l’enfant. Cette réorganisation du sommeil va voir apparaître plus de phases de sommeil lent et profond. Ainsi, un nouveau-né dort en moyenne 20 heures par semaine. Il ne distingue pas le jour de la nuit et ne dort pas plus de 2 à 3 heures de suite. Entre 1 et 2 ans, les enfants dorment entre 11 et 14 heures par jour. Entre 3 et 5 ans, leurs temps de sommeil se comptent entre 10 et 13 heures par jour, incluant les siestes. A noter que le sommeil devient majoritairement nocturne entre 3 et 6 ans selon les enfants. Dès 6 ans, et ce, jusqu’à 12 ans, un enfant dort entre 9 et 12 heures par nuit.
Comme expliqué précédemment, le sommeil se caractérise par une succession de cycles. Chez les enfants, les professionnels estiment qu’une nuit compte entre 6 et 8 cycles. Leurs durées s’étendent de 90 à 120 minutes.  À noter que la durée des cycles évolue également avec l’âge : un nouveau-né connaît des cycles de sommeil d’environ 50 minutes.

Pourquoi instaurer une routine avant d’aller dormir ?

Le moment du coucher rime pour de nombreux parents avec difficultés. Les enfants éprouvent parfois certaines peurs à l’idée de se retrouver seul dans leur chambre ou ne souhaitent tout simplement pas arrêter leur découverte du monde qui les entoure. La mise en place d’une routine avant d’aller dormir permet d’apporter un sentiment de sécurité et de confort. Le sommeil devient ainsi une activité appréciable et associée à un moment de plaisir. Pour que cette routine soit positive et calme, elle doit s’appuyer sur des horaires réguliers et être associées à des activités calmes. Une histoire, un câlin, une chanson, un massage contribuent à rendre le coucher agréable et apaisé. Le rituel ne dure pas des heures. Il permet simplement de rassurer l’enfant. Ainsi, une routine de 20 à 30 minutes suffit. Pour aider à l’endormissement, le corps sécrète de la mélatonine, un composé déclencheur du sommeil. Les études montrent que la lumière des écrans entraîne une diminution voire un arrêt de la production de cette molécule. Les écrans, ainsi que les lumières vivent doivent donc disparaître des soirées pour éviter des retards d’endormissement ou un sommeil de mauvaise qualité.

Le sommeil, élément clé pour assurer dans la journée

Comment le manque de sommeil impact-il l’organisme ?

Lorsqu’une personne manque de sommeil, l’impact sur l’organisme se ressent. En effet, cela influence tant les capacités physiques qu’intellectuelles. Au niveau intellectuel, la concentration devient difficile, l’esprit semble moins vif, la mémorisation moins efficace, la somnolence s’invite dans la journée, … Le manque de sommeil conduit également à des changements au niveau de l’humeur avec une gestion plus difficiles des émotions. Les enfants, tout comme les adultes, deviennent susceptibles, s’irritent facilement ou encore font preuve d’hyperactivité.
Enfin, un sommeil insuffisant agit aussi au niveau de la prise de poids et d’une diminution des défenses immunitaires avec un état de fatigue générale permanente ainsi que l’apparition de cernes.

Comment le sommeil contribue-t-il au bon développement de l’organisme ?

Les scientifiques s’accordent sur les nombreux bienfaits du sommeil sur le corps humain. Il s’agit d’une activité essentielle qui permet, notamment chez l’enfant, une maturation du système nerveux. Cette dernière va permettre de meilleurs apprentissages lors des phases d’éveil notamment au niveau de l’acquisition du langage, des fonctions motrices u encore de la compréhension. De plus, lors des cycles de sommeil, le cerveau se repose. Lors du sommeil, le corps produit plusieurs molécules comme l’hormone de croissance. Le cerveau synthétise cette dernière. Elle permet une croissance des différents organes en multipliant le nombre de cellules. Le sommeil contribue également au renforcement des défenses immunitaires. Pendant le sommeil, le corps élimine l’ensemble des déchets et toxines produits lors de la journée. Un bon sommeil contribue ainsi à diminuer la sensibilité aux infections.

Résumé

Le sommeil représente un besoin fondamental nécessaire pour le bon équilibre physique et émotionnel du corps. Le sommeil fonctionne par cycle alternant des phases de sommeil lent et des phases de sommeil paradoxal. Chez les enfants, le sommeil garantit un bon développement ainsi qu’un apprentissage dans de bonnes conditions. Afin d’aider les enfants à adhérer et à apprécier le sommeil, les parents peuvent mettre en place une routine sécuritaire et pleine de tendresse pour que ce moment soit de qualité et en quantité suffisante.

Messages clé à retenir :

  • Le sommeil se définit comme une succession de cycles avec des phases de sommeil lent et de sommeil paradoxal
  • Chez les enfants, la nuit compte entre 6 et 8 cycles de sommeil d’une durée allant de 90 à 120 minutes
  • Un enfant doit avoir une quantité et qualité suffisantes d’heures de sommeil
  • Le sommeil facilite l’organisation des informations acquises lors de la journée ainsi que la construction de la mémoire
  • Le sommeil permet un développement et un apprentissage dans de bonnes conditions

Références

  • Institut national de la santé et de la recherche médicale, Rythmes de l’enfant : De l’horloge biologique aux rythmes scolaires, 2001
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale, Sommeil : Faire la lumière sur notre activité nocturne, 2017
  • Naitre et grandir, Sommeil : l’importance de la routine du dodo, 2016
  • Office de la Naissance et de l’Enfance, Le sommeil de votre enfant, 2011
  • Réseau Morphée, Le sommeil de 0 à 18 ans, 2022
  • Réseau Morphée, Le sommeil : mode d’emploi à destination des jeunes et de leurs parents, 2015
  • <a href= »https://www.freepik.com/photos/kids-t-shirt »>Kids t shirt photo created by freepik – www.freepik.com</a>
  • <a href= »https://www.freepik.com/photos/child-sleep »>Child sleep photo created by senivpetro – www.freepik.com</a>
  • <a href= »https://www.freepik.com/photos/kids-sleep »>Kids sleep photo created by wayhomestudio – www.freepik.com</a>
  • <a href= »https://www.freepik.com/photos/kids-bed »>Kids bed photo created by pvproductions – www.freepik.com</a>
Panier
Retour haut de page