Pourquoi les oméga-3 sont-ils si importants chez les enfants ?

Les oméga-3 apportent de nombreux bienfaits notamment au niveau de la rétine des yeux, mais aussi pour la santé cardiovasculaire.

Tout comprendre sur les oméga-3

Qu’est-ce que les oméga-3 ?

Les oméga-3 sont des acides gras, c’est-à-dire des constituants lipidiques, autrement dit des graisses. Plus précisément, les oméga-3 appartiennent à la famille des acides gras polyinsaturés, composés indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Cette famille est constituée des oméga-6 et des oméga-3. Le précurseur de tous les oméga-3 est l’acide alpha-linolénique (ALA). À partir de ce dernier, le corps est capable de synthétiser l’ensemble des oméga-3 donc certains sont qualifiés d’essentiels comme le DHA (acide docosahexaénoïque) et l’EPA (acide eicosapentaénoïque). Il est donc indispensable d’avoir une alimentation suffisamment riche en oméga-3 pour palier tous déficits.

Quelles sont les recommandations journalières concernant l’apport en oméga-3 chez les enfants ?

Les instances de santé établissent des recommandations nutritionnelles journalières pour veiller à un bon approvisionnement de l’organisme. Ci-dessous, les recommandations émises par l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) concernant les apports en oméga-3 chez les enfants et adolescents :
  Acide alpha-linolénique (ALA)  
Nourrissons (7-11 mois, hommes et femmes) 0,5 % de l’apport énergétique
Enfants (1 an, hommes et femmes)
Enfants (2 – 3 ans, hommes et femmes)
Enfants (4 – 17 ans, hommes et femmes)
  Acide docosahexaénoïque (DHA) et acide eicosapentaénoïque (EPA)  
Nourrissons (7 – 11 mois, hommes et femmes) 100 mg/jour DHA
Enfants (1 an, hommes et femmes) 100 mg/jour DHA
Enfants (2 – 3 ans, hommes et femmes) 250 mg/jour DHA + EPA
Enfants (4 – 17 ans, hommes et femmes) 250 mg/jour DHA + EPA

quels sont les apports actuels en oméga-3 chez les enfants en Belgique ?

La dernière enquête de consommation alimentaire en Belgique réalisée entre 2014 et 2015 montrent les résultats suivants.
Catégorie d’âge Apports habituels en DHA et EPA
3 – 5 ans 75 mg/jour
6 – 9 ans 125 mg/jour
10 – 13 ans 154 mg/jour
14 – 17 ans 169 mg/jour
Ainsi, les résultats montrent que les enfants belges ne consomment pas des quantités suffisantes en oméga-3 au quotidien.

Quelles sont les aliments les plus riches en oméga-3 ?

Intégrer des aliments riches en oméga-3 à l’alimentation quotidienne ne présente pas de grandes difficultés. En effet, de nombreux aliments permettent de couvrir les besoins de l’organisme. Ainsi, les sources végétales constituent de bonnes sources. L’huile de lin reste sans aucun doute l’huile la plus riche avec un apport de 53,3 grammes d’oméga-3 par portion de 100 grammes. D’autres huiles plus rares comme l’huile de chia ou l’huile de noix permettent d’agrémenter les sauces salades tout en contribuant à de bons apports en oméga-3. Attention cependant à utiliser ses huiles uniquement dans des préparations froides, car elles ne résistent pas à la chaleur. Au niveau animal, les poissons gras tels que le maquereau, le saumon ou le thon rouge jouent un rôle important pour varier les sources alimentaires en oméga-3.

Quels sont les bienfaits santé des oméga-3 ?

Les oméga-3 agissent à différents niveaux sur l’organisme. Voici ci-dessous quelques explications :

Les oméga-3 contribuent à la santé des yeux

Les oméga-3 sont particulièrement présents au niveau de la rétine des yeux. En effet, les cellules de la rétine ne peuvent pas fonctionner sans la présence d’oméga-3. Ces derniers permettent le renouvellement journalier de composé des neurones sensibles à la lumière. Ainsi, ils contribuent au maintien d’une vision normale. De plus, l’apport maternel en DHA contribue au développement normal des yeux du fœtus et des nourrissons allaités.

Les oméga-3 contribuent au développement normal du cerveau du fœtus

Le DHA est l’acide gras majeur au niveau du cerveau. Une étude a mis en évidence des effets significatifs sur l’exécution des tâches de résolution de problèmes par des enfants de 9 mois dont les mères avaient consommé du DHA lors de leur grossesse. Les instances de santé reconnaissent que la consommation de DHA contribue au développement normal du cerveau du fœtus pour un apport quotidien de 200 mg de DHA en plus de l’apport quotidien recommandé pour les acides gras oméga-3 pour les adultes.

Les oméga-3 contribuent à la diminution des risques cardiovasculaires

Les oméga-3 se définissent comme étant des acides gras, c’est-à-dire des constituants des graisses. Les oméga-3 apportent de nombreux bienfaits notamment au niveau de la rétine des yeux, mais aussi pour la santé cardiovasculaire. Enfin, les oméga-3 permettent un bon développement du cerveau du fœtus et ainsi facilitent l’apprentissage des enfants. Cependant, la majorité des enfants ne consomment pas suffisamment d’oméga-3. Il est donc essentiel d’intégrer des aliments comme les poissons gras au moins deux fois par semaine et de manger quelques poignées de noix !

Résumé

Les oméga-3 se définissent comme étant des acides gras, c’est-à-dire des constituants des graisses. Les oméga-3 apportent de nombreux bienfaits notamment au niveau de la rétine des yeux, mais aussi pour la santé cardiovasculaire. Enfin, les oméga-3 permettent un bon développement du cerveau du fœtus et ainsi facilitent l’apprentissage des enfants. Cependant, la majorité des enfants ne consomment pas suffisamment d’oméga-3. Il est donc essentiel d’intégrer des aliments comme les poissons gras au moins deux fois par semaine et de manger quelques poignées de noix !

Messages clef à retenir

  • Les enfants ne consomment pas suffisamment d’oméga-3
  • Les oméga-3 ont de nombreux bienfaits notamment au niveau des yeux, du cœur et du fonctionnement du cerveau
  • L’alimentation joue un rôle clé pour garantir de bons apports
  • Les poissons gras comme le saumon ou encore les noix et l’huile de lin sont riches en oméga-3

Références

  • CIQUAL, Table de composition nutritionnelles des aliments, 2020
  • De Ridder et al., La consommation alimentaire, Enquête de Consommation Alimentaire 2014-2015, 2016
  • EFSA Panel on dietetic products, nutrition and allergies, Scientific opinion on dietary reference values for alpha-linolenic acid, docosahexaenoic acid, and eicosapentaenoic acid, 2019
  • Jacobson, Beyond Lipids: The Role of Omega-3 Fatty Acids from Fish Oil in the Prevention of Coronary Heart Disease, Current Atherosclerosis Reports, 2007
  • Gray et al., Omega-3 fatty acids: a review of the effects on adiponectin and leptin and potential implications for obesity management, Nature, 2013
  • Judge et al., Maternal consumption of a docosahexaenoic acid-containing functional food during pregnancy: benefit for infant performance on problem-solving but not on recognition memory tasks at age 9 mo, The American journal of clinical nutrition, 2007
  • Home cook photo created by bearfotos <ahref=’https://www.freepik.com/photos/home-cook’>
  • Young mother photo created by wayhomestudio<ahref=’https://www.freepik.com/photos/young-mother’>
  • Family cooking photo created by bearfotos <a href=’https://www.freepik.com/photos/family-cooking’>
Panier
Retour haut de page